A propos de la maladie de Parkinson.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A propos de la maladie de Parkinson.

Message  djalal le Lun 23 Déc - 3:58

Bonjour, en parlant de la maladie de Parkinson, les symptômes faciles à remarquer ou constatés ne sont que la partie "visible de l'iceberg" et ils sont très différents d'un malade à un autre, traiter ces mêmes symptômes sans connaitre la cause de la maladie revient à procéder par tâtonnement. Le désarroi du malade et des proches les pousse à consulter plusieurs médecins et spécialistes pour enfin se résigner et comprendre qu'il n'y a pas de solution miracle. Entretemps ce "branlebas-de-combat", cette agitation agit sur le malade soit comme un calmant avec l'intérêt que l'on lui porte, soit au contraire comme un choc avec le sentiment de culpabilité, celui d'être la cause de tout ce qui arrive. Je plains non seulement le malade mais surtout ses proches.

djalal

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 29/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

A propos de la maladie de Parkinson.

Message  djalal le Lun 23 Déc - 8:58

Bonsoir, dans le message précédent j'ai parlé de solution miracle, il y a quand même une solution: je ne veux influencer personne, libre à vous de croire ou pas: cela demande du temps car la maladie elle même s'est installée très lentement même si ces derniers temps elle (s) atteint des personnes de plus en plus jeunes (idem pour d'autres maladies dégénératives). Pour y remédier je risque encore de me répéter on doit agir en trois temps: Définir la cause, provoquer une certaine désintoxication, et enfin maintenir le malade hors de cette dépendance. Réussir dans cette épreuve sans utiliser ni médicament ni tout autre produit autre que naturel, relève d'une gageure (sauf lorsqu'il s'agit de soi-même). Laissant cela à part. Pendant ma "maladie" le plus dur a été de combattre la dépression: j'ai eu au long de ma vie à supporter des états proches de cette affection sans savoir exactement ce que c'était et qui passaient inaperçus. Ayant pourtant travaillé dans un hôpital étant aussi un "rat de bibliothèque" il me fallait au moins découvrir la cause de mes états mêmes passagers. Plutard la paralysie de mon bras ne laissait présager rien de bon, voilà ce qui m'a poussé à faire des essais qui peuvent paraitre anodins mais qui pour moi se révèlent bénéfiques. Je vous assure que je me sens "mieux dans ma peau" qu'à l'âge de mes 20 ans. Je n'ai pas tout dit mais si cela intéresse quelqu'un je suis prêt à en faire un livre (je ne plaisante pas du tout). Merci si vous m'avez lu jusqu'au bout et à bientôt.

djalal

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 29/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum